Laponie en ski nordique - 2017

Sam, Nohé, Théo, Diedrik

/multimedia/images/laponie-paysage-2017-sn-1900x950

Nous avions bien conscience que pour entamer ce type de voyage, il était nécessaire de bien se préparer. Quel serait notre itinéraire ? Qu'allons-nous mettre dans notre sac ? Comment se déplacer sur place ? Quels vêtements prendre ? C'était décidé, nous partirons 15 jours pour 11 jours en autonomie totale dans une réserve naturelle de 2 550 Km². Et nous utiliserions le ski nordique comme moyen de déplacement. Un retour d'expérience que vous retrouverez tout au long de cette article.

Préparer son aventure

Amis depuis de nombreuses années, Nous avions tous voyagé au moins une fois ensemble. La découverte de l’Islande, du Kenya et d’autres destinations, ensembles, nous a permi de se connaître, de distinguer le paraître à la vrai personnalité de chacun. C’est à partir de ce constat que nous avons pu nous réunir autour d’un projet d'expédition où, il faut le reconnaître, nous avions mis la barre bien au-dessus de tout ce qu’on avait fait auparavant. La destination était déjà choisie : Le parc naturel d’Urho Kekkonen en Laponie Finlandaise . Nohé voulait partir en solo mais mal lui en a pris de nous en parler. Nous voici, quatre, assis autour de la table, le 6 décembre 2016... 

Le projet : Partir en sac à dos et à ski, en plein hiver, dans un parc naturel du cercle polaire, pendant 11 jours.
team-Laponie-2017-430x287.jpg

En ce soir du 6 décembre, les billets d’avions étaient pris, un groupe Facebook, pour s’organiser, était créé. Nous avions mis directement les choses au clair : Chacun devra avoir l’équipement approprié pour affronter les pires conditions dans les pires situations à l’intérieur du cercle polaire arctique. S’en est suivi de nombreuses recherches pour organiser notre itinéraire, notre matériel, notre nourriture, notre hébergement et autres détails qu’on ne pouvait laisser au hasard. Le poids, la taille du matériel, les calories des aliments, la chaleur et la respiration de notre équipement, tout était calculé pour nous éviter de mauvaises surprises. Un coup d’oeil à la météo sur place nous suffisait pour rester rigoureux sur notre préparation. On se retrouvait chez Sam et Théo, pour des réunions toujours de plus en plus longues, de moins en moins arrosées.

Nous avions créé un fichier Excel pour recenser, sous forme de tableau, tout nos préparatifs. il fallait être préparé à passer une nuit dehors, à appeler au secours au moindre soucis. Ainsi, nous avions organisé deux nuit test en bivouac pour voir si nous étions prêt et pour tester notre matériel. Nous avons passé beaucoup de temps à rechercher les meilleurs équipements aux meilleurs prix tel que les sacs de couchage pour température extrême ou les sous-couches les plus respirantes. Ce temps à éplucher tous les sites internet et magasins, nous a donné l’idée de créer ce site pour vous permettre, à vous, qui peut-être, préparez un voyage en Laponie, de retrouver toutes les informations nécessaires pour partir en toute sérénité. Le 3 février, la veille du départ, il nous restait plus que les cartes à jouer, le chatterton, le PQ, les épices et les bougies à prendre en urgence. Le reste tout était dans nos sac. Prêt à partir, avec nous, à l’aventure.

Itinéraire

trajet-laponie-2017-td-700x


Nous avons choisi de définir notre itinéraire en fonction des différentes huttes présentes dans le parc. L'objectif étant chaque soir d'arriver à un point de chutte pour dormir au chaud.

Objectif : Une moyenne de 10 à 20 km par jour

Transport :Ski de randonnée

Comment calculer son itinéraire : Il existe des outils pour définir le nombre de km d'un trajet comme Visugpx par exemple.

Trouver la carte : Vous pouvez trouvez des cartes sur internet : ICI, ou directement sur place sans aucun souci. Nous n’avons cependant pas trouvé de carte aussi précise qu’une bonne carte IGN.


Bien que nous avions définit un itinéraire pour guider notre aventure, nous nous sommes dès le deuxième jour rendu compte qu'il ne serait peut etre pas si évident de se déplacer et atteindre l'objecitf demandé. La neige et la glace rendent la vision des choses beaucoup plus compliquée. Vous ne pouvez plus faire la différence entre une grosse rivière et un ruisseau; un croisement qui semble évident sur la carte ne l'est pas forcement sur le terrain. C'est pourquoi vous retrouvez la "Zone perdu" sur la carte. L'expérience de vouloir suivre une rivière c'est traduit en une longue journée d'épuisement et d'une belle petite nuit dehors...

Nous avons donc compris à ce moment que les gros objectifs initiaux (non présent sur la carte) se sont réduit dans le trajet ci-dessus. Un itinéraire qui n'en reste pas des moindres. Majoritairement vous pourrez suivre les traces de moto neige qui alimentent les huttes en bois, elle seront pour vous comme une piste bien damée dans les alpes à coté de la profonde poudreuse. Mais parfois, il faut faire sa propre trace :)

Jour 1 : Kiilopäa - Suomunruoktu : Nuit dans une hutte gratuite.

Jour 2 : Suomunruoktu - Salomlampi : Nuit dehors à -20° suite à l'erreur de parcours.

Jour 3: Salomlampi - Suomunruoktu : Nuit dans une hutte gratuite

Jour 4: Suomunruoktu - Tuiskukuru 15KM : Nuit dans une hutte payante (11€ par personne).

Jour 5 à 8 : Tuiskukuru - Luirojarvi 8KM : Nuit dans une hutte payante (il existe des gratuites au même endroit). Nous avons dormi ici 3 nuits, de manière à pouvoir faire des expéditions sans les sacs et les pulka. Vous y trouverez tout ce qu'il faut pour vous remettre à neuf, grande hutte, un bon lac avec de l'eau fraîche, une salle de séchage au poêle à bois et même un petit sauna artisanal (cf:Comment allumer le sauna).

Jour 9 : Luirojarvi - Lankojarvi 20KM : Nuit dans une petite hutte gratuite.

Jour 10 : Lankojarvi - Rautulamin 7kM : Ceci n'est pas une hutte pour dormir, mais vous pourrez toujours installer un petit matelas une fois la nuit tombé ou un hamac dehors pour les joueurs.

Jour 11: Rautulammin - Kiilopäa 12KM : Sortie du parc direction le bus pour IVALO.

trajet-urho-kekkonen-laponie-2017-tdx700
En cours d'écriture...